[LesEchos] Le fisc pourrait automatiser la surveillance des réseaux sociaux avec l’intelligence artificielle

Un article du Projet de loi finances 2020 prévoit que l’administration fiscale puisse être capable d’analyser automatiquement les données publiques sur les réseaux sociaux pour détecter d’éventuelles fraudes. [...]

La Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) avait rendu un avis sévère, mais non contraignant, sur ce projet, s’inquiétant d’un « changement d’échelle significatif » : « La seule circonstance que les données soient accessibles sur internet […] ne suffit pas pour que les administrations qui souhaitent les exploiter soient exonérées de l’obligation de collecter ces données de manière loyale et licite ». Des préoccupations concernant de possibles atteintes à la vie privée ont aussi été émises par l’association La Quadrature du net : « L’outil [que le gouvernement] envisage est disproportionné, avec les risques d’atteintes à nos droits et libertés qui s’en suivent. » [...]

https://investir.lesechos.fr/placements/impots/le-fisc-pourrait-automati...

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]