Revue de presse

Le flux RSS de la revue de presse

La revue de presse recense les articles de presse relatifs aux sujets de la Quadrature, compilés par ses bénévoles.
Voir aussi notre revue de presse internationale.

[NextINpact] EDRi et les FAI européens démolissent la proposition de loi Avia contre la haine en ligne

Deux rapports ont été adressés à la Commission européenne. European Digital Rights et les FAI européens critiquent vertement la proposition de loi de la députée LREM. Le texte sera examiné bientôt au Sénat, mais il devra, avant toute application, passer entre les fourches européennes. [...]

L’association EDRi ou European Digital Rights estime ainsi qu'il présente un sérieux risque d’entrave à la liberté d’expression et d’opinion. « Il risque également de fragmenter le marché unique numérique au moment même où la commission cherche à harmoniser les règles qui régissent les intermédiaires ». Elle plaide pour un débat non pas national, mais européen sur le sujet de la modération. [...]

https://www.nextinpact.com/news/108421-edri-et-fai-europeens-demolissent...

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[Liberation] Vie numérique : Place à l’éthique

Face aux dérives du monde numérique, et tandis que l’appareil législatif, vite dépassé, se construit tant bien que mal, le débat éthique prend de l’ampleur, obligeant tous les acteurs à se questionner. [...]

« Les données personnelles mobilisent des enjeux éthiques colossaux. A ce titre, le RGPD a quelques défauts, mais c’est un socle intéressant… si seulement il était respecté », explique Sylvain Steer, enseignant en droit et culture numérique à l’IUT d’Orsay (Université Paris Sud), et membre de la Quadrature du Net (LQDN), association de défense des droits et libertés sur Internet. Parmi les principaux droits entérinés par le RGPD   la portabilité des données (art. 20), leur effacement (art. 17), la possibilité d’actions de groupe (art. 80), ou encore une collecte et un traitement des données personnelles soumis au consentement « libre, explicite, spécifique, informé » de l’internaute (art. 7). La loi n’est, de fait, pas encore tout à fait passée dans les mœurs… « Pour la seule page d’accueil de Libération, j’identifie 28 trackers tiers, dont Facebook, Google ou BFM TV, qui collectent des données des visiteurs sans les en informer, repère, cruel, Sylvain Steer (1). Et ne parlons pas des Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft), qui continuent de violer impunément le RGPD .» [...]

https://www.liberation.fr/evenements-libe/2019/11/17/vie-numerique-place...

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[GrafHit] RadioPicasoft La Voix est libre, Technopolice, la surveillance dans l'espace public

« Partout sur le territoire français, la « Smart City » révèle son vrai visage : celui d'une mise sous surveillance totale de l'espace urbain à des fins policières. En juin 2019, des associations et collectifs militants ont donc lancé la campagne Technopolice, afin de documenter ces dérives et d'organiser la résistance. https://technopolice.fr » [...]

NDLRP : interview de Klorydryk, membre de La Quadrature du Net.

https://radio.picasoft.net/co/2019-11-15.html

NDLRP - Entretien à retrouver aussi sur le Peertube de La Quadrature du Net :

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[FranceCulture] Digital Labor : tout clic mérite-t-il salaire ?

À quoi correspond le digital labor ? Dans quelle mesure peut-on considérer les internautes comme producteurs de valeur sans le savoir ? En tant qu’internaute, chacun d’entre nous n’aurait-il pas tendance à devenir à notre insu plus micro-travailleur que consommateur ?

Serions-nous tous tombés dans le panneau ? Les géants d’internet nous ont-ils eus jusqu’à la moelle, au point de nous transformer, à notre insu, en travailleurs non-rémunérés ? A chaque like, à chaque note attribuée, à chaque commentaire rédigé, nous produisons de la valeur et nous engraissons ces services qui nous apparaissent comme gratuit. Ça c’est pour la voie passive. A la voix active, ce sont ces gens contraints au micro-travail : le tâcheronnat 2.0 qui consiste à aider les Intelligences Artificielles à apprendre, à reconnaître, à déchiffrer ou dans le pire des cas, les fermes de clics dans les pays pauvres. Bienvenus à l’ère du digital labor. [...]

Et pour décrire, analyser et comprendre les enjeux de ce « digital labor » qui est, comme on le verra, difficilement traduisible en français, nous avons le plaisir de recevoir aujourd’hui Antonio Casilli, professeur à Telecom Paris, Institut Polytechnique de Paris, co-auteur notamment de « Qu’est-ce que le digital labor » avec Dominique Cardon aux éditions INA et Benjamin Bayart, président de la fédération des fournisseurs d’accès à Internet associatifs et co-fondateur de la Quadrature du Net. [...]

https://www.franceculture.fr/emissions/la-methode-scientifique/la-method...

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[RadioCampusParis] La Matinale de 19h – La Quadrature du Net

Ce soir nous recevons Arthur Messaud, juriste à La Quadrature du Net pour parler de Technopolice, une campagne lancée pour s’opposer aux smart cities policières, celle qui utilisent les nouveaux moyens offerts par les avancées technologiques pour surveiller et punir.

« La technologie est un super bon alibi pour détruire le service public. » 

https://www.radiocampusparis.org/la-matinale-de-19h-la-quadrature-du-net...

NDLRP - Émission à retrouver aussi sur le Peertube de La Quadrature du Net :

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[FranceCulture] Du masque à la reconnaissance faciale : le visage est-il le dernier lieu de résistance politique ?

Alors que la figure du Joker a été reprise par des manifestants du monde entier, les discussions sur la mise en place de la reconnaissance faciale questionnent les libertés publiques. Le visage, moyen d’expression des colères sociales, désormais utilisé à des fins politiques ? Une zone à défendre ?

Des manifestants de Hong Kong aux spectateurs du film Joker qui met en scène une révolte urbaine menée par un clown grimaçant, le visage semble être devenu un enjeu d’identification et de reconnaissance. Les états comme les grandes sociétés qui collectent des données informatiques sont intéressés en effet à cette reconnaissance faciale que refuse une partie des citoyens, pour qui se couvrir le visage grâce au maquillage, ou cagoule ou masque est une façon de préserver ses libertés. Le visage est-il le dernier lieu de résistance politique ? [...]

Les intervenants :

  • François-David Sebbah, philosophe, professeur de philosophie à l’Université Paris Nanterre, membre associé des Archives Husserl et du laboratoire « Connaissance organisation et systèmes techniques » de l’Université de technologie de Compiègne
  • Félix Tréguer, Chercheur associé au Centre Internet et Société du CNRS, membre fondateur de l'association La Quadrature du Net.
  • Jacques Barthélémy, Conseiller d'Etat et ancien préfet
  • Pierre Piazza, maître de conférence en sciences politiques à l'université de Cergy-Pontoise et membre du Centre de recherches sociologiques sur le droit et les institution pénales (CESDIP)

https://www.franceculture.fr/emissions/le-temps-du-debat/du-masque-a-la-...

NDLRP - Extrait de Félix à retrouver aussi sur le Peertube de La Quadrature du Net :

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[LCI] Reconnaissance faciale : peut-on vraiment y échapper ?

[...] Révolutionnaire, pour les uns. Liberticide et dangereuse, pour les autres. La reconnaissance faciale divise. Pour vous aider à y voir plus clair dans ce débat, LCI a confronté les points de vue de l’un de ses partisans, Didier Baichère, député (LaREM) des Yvelines, vice-président de l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques, et de l’un de ses détracteurs, Martin Drago, juriste à la Quadrature du net, association de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. [...]

Martin Drago (juriste à la Quadrature du net) : La reconnaissance faciale pose des difficultés majeures en termes de protection de la vie privée et d’exercice des libertés publiques. Qui dit "reconnaissance", dit aussi "connaissance préalable" et donc fichage. Le but de ces technologies, à terme, c’est une surveillance de masse, invisible et indolore. Il faut bien comprendre que les données biométriques ne sont pas des données personnelles comme les autres, car elle est intrinsèquement liée à votre corps. Lorsqu’on recueille vos empreintes ou votre ADN, vous le savez. Avec la reconnaissance faciale, c’est beaucoup plus insidieux. Vous ne savez pas forcément qu’une caméra vous filme et compare votre visage à une base de données. [...]

https://www.lci.fr/high-tech/reconnaissance-faciale-peut-on-y-echapper-2...

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[LesEchos] Le fisc pourrait automatiser la surveillance des réseaux sociaux avec l’intelligence artificielle

Un article du Projet de loi finances 2020 prévoit que l’administration fiscale puisse être capable d’analyser automatiquement les données publiques sur les réseaux sociaux pour détecter d’éventuelles fraudes. [...]

La Cnil (Commission nationale de l’informatique et des libertés) avait rendu un avis sévère, mais non contraignant, sur ce projet, s’inquiétant d’un « changement d’échelle significatif » : « La seule circonstance que les données soient accessibles sur internet […] ne suffit pas pour que les administrations qui souhaitent les exploiter soient exonérées de l’obligation de collecter ces données de manière loyale et licite ». Des préoccupations concernant de possibles atteintes à la vie privée ont aussi été émises par l’association La Quadrature du net : « L’outil [que le gouvernement] envisage est disproportionné, avec les risques d’atteintes à nos droits et libertés qui s’en suivent. » [...]

https://investir.lesechos.fr/placements/impots/le-fisc-pourrait-automati...

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[korii.] À Lyon, la reconnaissance faciale en procès

Oui, il est possible d'utiliser la reconnaissance faciale depuis le décret de 2012. Mais est-ce pour autant recevable? Arthur Messaud, de La Quadrature du net, soulève plusieurs problèmes. « Avec le TAJ, les citoyens ne savent souvent pas s'ils sont fichés. » Jusqu'à ce qu'ils soient arrêtés ou qu'on leur refuse un poste dans l'administration ou le renouvellement d'une carte de séjour. Un élément également avancé par Hervé Banbanaste, qui dénonce un problème de liberté individuelle en citant l'article 8 de la Convention européenne des droits de l'homme.

« La question ici est celle de la recevabilité de la preuve », souligne Arthur Messaud. « À partir des deux photos, c'est au juge de dire s'il s'agit de la même personne. » Pour le membre de La Quadrature du net, le Règlement européen sur la protection des données (RGPD) indique bien que, par défaut, l'utilisation des données biométriques n'est pas autorisée. Et si elle l'est, il faut que son usage soit proportionné. [...]

https://korii.slate.fr/et-caetera/justice-lyon-banbanaste-reconnaissance...

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

[FranceCulture] Projet d'article 57 : les prémices d'une surveillance de masse

[...] La Quadrature du Net alerte sur les risques d’une surveillance de masse en France. L'association vient de lancer un appel et demande au gouvernement de renoncer à l’article 57 du Projet de loi de finances 2020. Cet article 57 permettra à l’administration fiscale et aux douanes de surveiller en masse les réseaux sociaux pour lutter contre la fraude fiscale. L’article prévoit une collecte généralisée de toutes les données personnelles disponibles sur les plateformes - puis de les analyser via une intelligence artificielle. En août, la CNIL – La Commission Nationale de l'Informatique et des Libertés – avertissait déjà des risques d’atteinte au droit à la vie privée et au droit à la liberté d’expression.

Interview avec Arthur Messaud est juriste à la Quadrature du Net [...]

https://www.franceculture.fr/emissions/le-journal-des-sciences/le-journa...

NDLRP - Entretien à retrouver aussi sur le Peertube de La Quadrature du Net :

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]

Syndiquer le contenu