[Liberation] Vie numérique : Place à l’éthique

Face aux dérives du monde numérique, et tandis que l’appareil législatif, vite dépassé, se construit tant bien que mal, le débat éthique prend de l’ampleur, obligeant tous les acteurs à se questionner. [...]

« Les données personnelles mobilisent des enjeux éthiques colossaux. A ce titre, le RGPD a quelques défauts, mais c’est un socle intéressant… si seulement il était respecté », explique Sylvain Steer, enseignant en droit et culture numérique à l’IUT d’Orsay (Université Paris Sud), et membre de la Quadrature du Net (LQDN), association de défense des droits et libertés sur Internet. Parmi les principaux droits entérinés par le RGPD   la portabilité des données (art. 20), leur effacement (art. 17), la possibilité d’actions de groupe (art. 80), ou encore une collecte et un traitement des données personnelles soumis au consentement « libre, explicite, spécifique, informé » de l’internaute (art. 7). La loi n’est, de fait, pas encore tout à fait passée dans les mœurs… « Pour la seule page d’accueil de Libération, j’identifie 28 trackers tiers, dont Facebook, Google ou BFM TV, qui collectent des données des visiteurs sans les en informer, repère, cruel, Sylvain Steer (1). Et ne parlons pas des Gafam (Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft), qui continuent de violer impunément le RGPD .» [...]

https://www.liberation.fr/evenements-libe/2019/11/17/vie-numerique-place...

[NDLRP : Soutenons notre internet, La Quadrature a besoin de vos dons.]